Besoin d'un
financement
pour vos travaux ?

Les aides

cite

Le CITE 

Le crédit d’impôts pour la transition énergétique permet de déduire 30% des dépenses pour les travaux de menuiserie.

Lire +

téléchargement

TVA, les nouveautés

Si vous rénovez votre logement, certains travaux peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5 %.

Lire +

eco-ptz-renovation

éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est prorogé de 2 ans jusqu’à fin 2015. A partir de juillet 2014, seuls certains travaux seront éligibles.

Lire +

ANAH

Des travaux sont nécessaires pour rendre votre logement confortable et sain. 50% du montant total des travaux HT

Lire +

Aides sur les travaux

  • Travaux d’isolation thermique performants des toitures
  • Travaux d’isolation thermique performants des murs donnant sur l’extérieur
  • Travaux d’isolation thermique performants des parois vitrées et portes donnant sur l’extérieur
  • Travaux d’installation, de régulation ou de remplacement de systèmes de chauffage, le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants, ou de production d’eau chaude sanitaire performants
  • Travaux d’installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Travaux permettant d’atteindre une performance énergétique globale minimale du logement

Aides financières

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ?

citeun crédit d’impôt de 30% pour le remplacement de vos menuiseries…

Ce dispositif fiscal permet aux ménages de réduire leur impôt sur le revenu d’une partie des dépenses occasionnées lors de travaux d’amélioration énergétique réalisés dans leur habitation principale.

Les contribuables, qu’ils soient imposables ou pas, peuvent bénéficier du crédit d’impôt. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de l’impôt dû, l’excédent est remboursé au ménage.

Conditions : Le logement doit être votre habitation principale, et achevé depuis plus de 2 ans

Date des travaux : Les travaux doivent être payés entre septembre 2014 et décembre 2015.
Travaux concernés : fenêtres, porte-fenêtre, volets isolants, portes d’entrée

Les travaux doivent être réalisés par une entreprise labellisée QUALIBAT RGE qui fournit les matériaux.

Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge ; Ce plafond s’apprécie sur une période de cinq années consécutives comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2015 ;

TVA, les nouveautés :

téléchargement

TVA à 5,5 % pour les travaux de rénovation énergétique éligibles au crédit d’impôt transition énergétique. Les travaux d’amélioration de la qualité énergétique (pose, installation et entretien des matériaux et équipements éligibles au crédit d’impôt transition énergétique) des logements de plus de deux ans bénéficient du taux de TVA de 5,5 %.

Les travaux et équipements doivent être facturés par un professionnel. Le professionnel qui vend le matériel et en assure la pose applique directement la réduction de TVA sur la facture.

Les autres travaux de rénovation bénéficient d’un taux de 10 %.

L’éco-prêt à taux zéro

eco-ptz-renovation

L’éco-prêt à taux zéro est prorogé de deux ans jusqu’au 31 décembre 2015. A compter du 1er juillet 2014, seuls les travaux réalisés par les entreprises satisfaisant à des critères de qualification seront éligibles aux dispositifs, à savoir les entreprises RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

En matière de cumul éco-PTZ/CIDD, la composition du ménage est désormais prise en compte. Les plafonds correspondent à ceux applicables pour bénéficier de la prime de rénovation énergétique de 1 350 €.

• 25 000 € pour une personne
• 35 000 € pour un couple
• 7 500 € supplémentaires par personne à charge

Agence nationale de l’habitat

50% du montant total des travaux HT. L’aide de l’Anah est de 10 000 € maximum, ou 25 000 € maximum dans le cas de gros travaux.

Les conditions principales à remplir

Vous habitez dans le logement dont vous êtes propriétaire et :

vous ne dépassez pas un certain niveau de ressources (voir les plafonds) ;
votre logement a plus de 15 ans à la date où est acceptée votre demande d’aide ;
vous n’avez pas bénéficié d’un PTZ (Prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété) depuis 5 ans.